L’Ayurvéda

PARTHANEDHE SAMUDAYAN NAVACHANDRAN RAMYHA,
PIYUDHAPURANA KALASHAM KALAYAN KARENA,
SARVA MAYA PRASHAMANO NAMATAM VIDHADYAT,
DHANVANTARI HARIRA SHESHA PUMARTHA SIDHIM
OM SHANTIH SHANTIH SHANTIH

Définitions

AYURVEDA est composé de deux mots en sanskrit :
– AYU : qui signifie la vie
– VEDA : qui signifie la sagesse, la connaissance, la science

On pourrait donc traduire AYURVEDA par la sagesse ou la connaissance de la vie.

Le nom de cette science nous renseigne donc immédiatement sur son contenu. Il ne s’agit pas la simplement, de traiter telle ou telle maladie, mais bel bien d’avoir une vision globale de la vie. Ce n’est donc pas seulement une médecine mais bien d’un chemin total pour vivre une vie heureuse.

Charaka, dans le Charaka Samhitta, un des livres majeurs de l’Ayurveda, la décrit ainsi :
«  l’Ayurveda est la connaissance qui indique les conditions appropriées et inappropriées, heureuses ou malheureuses de la vie, ce qui est propice et de bonne augure pour la longévité ou non, ainsi que l’évaluation de la vie elle même ».
Selon lui «  l’esprit, l’âme et le corps forment les trois piliers sur lesquels non seulement l’existence de l’être humain repose, mais aussi celle du monde »

L’ayurveda, qui trouve son origine dans les Védas, est le plus ancien système de santé au monde : elle est pratiquée depuis plus de 5000 ans et a inspiré très largement la médecine chinoise, tibétaine, hippocratique et naturopathie…

Le but de l’Ayurvéda

«  swasthasya swastthya rakshanam aturasya vyadhi parimoksha »

ce qui signifie :

« soutenir l’état de bien être chez une personne en bonne santé et guérir la maladie chez une personne avec un désordre »

Le but de l’Ayurveda dépasse donc largement le simple fait de guérir mais propose une vision globale et harmonieuse avec la vie.

L’Ayurveda est reconnue pas l’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé )

Les outils de la médecine traditionnelle indienne

Les outils de l’Ayurveda sont très nombreux car il s’agit d’une science extrêmement vaste. Il s’agit aussi bien de soigner le corps que le mental.
Pour cela l’Ayurveda s’appuie sur de nombreux aspects et thérapies :

  • nombreux outils de diagnostiques (entretien, pouls, langue…)
  • l’alimentation
  • le style de vie
  • le mental
  • les plantes sous toutes leurs formes
  • les massages et les thérapies externes (abhyanga, shiodhara, udvartana, pinda swedan, snehana, marmathérapie…

«  L’Ayurveda est un mode de vie complet.
C’est une science qui n’a ni commencement ni fin.
Si le chemin de vie ayurvédique est respecté,
l’individu peut rester loin des maladies
et peut profiter d’une vie longue et heureuse »

Dr Priyadarshan Joglekar